L’avenir de la 3e classe est menacé !
En arvar emañ dazont an trede klasad !

Aidez-nous financièrement à la garder ouverte !
Ezhomm hon eus deus ho sikour evit ma chomo digor !

Depuis l’ouverture de l’école il y a 3 ans, l’école a connu un engouement extraordinaire et une évolution inédite dans le réseau Diwan avec la création d’une classe par année !!! Ceci a été possible par une implication énorme de toutes les parties actives de l’école (enseignants, employés non-enseignants, parents, …), par une situation géographique (dans le Centre Culturel Breton Yezhoù ha Sevenadur, proche du Tramway) et des locaux idéaux (ancienne école publique), sans parler de l’attractivité du Réseau Diwan et de la culture bretonne. Nous pourrions vous parler des heures des bienfaits de cet apprentissage pour nos enfants.
Abaoe ma oa bet digoret skol Diwan Sant-Ervlan 3 bloaz ‘zo ez eus bet graet un taol-kaer. Digent ha dic’hortoz e Rouedad Diwan eo digeriñ ur c’hlasad bep bloaz !! Deuet omp a-benn da gement-mañ a-drugarez d’an holl dud oberiant er skol (skoalerien-ezed, gopridi, tud ar vugale…), d’ul lec’hiadur a-feson (Kreizenn Sevenadurel Yezhoù ha Sevenadur, e-tal kichen an Tramway) ha d’ur savadur dereat-mat (un ti-skol publik bet), hep disoñjal dedenn rouedad Diwan ha sevenadur Breizh. E-pad pell e c’hellfemp displegañ deoc’h madoù an deskadurezh-mañ war hor bugale.

Mais aujourd’hui, l’avenir s’assombrit car nous faisons face à des difficultés financières qui risquent de nous contraindre à fermer une classe.
Plusieurs explications à cette situation :
* La contractualisation de l’école qui n’aboutie pas pour des raisons surréalistes. Cette non-contractualisation nous a coûté au bas mot 5 000€ cette année.
* La crise des emplois aidés : 85% de notre budget est consacré à nos employés. Et la réduction des aides de l’Etat nous a touché de plein fouet… Ce sont plusieurs milliers d’Euros qu’il a fallu trouver pour garder nos employés.
* Une réduction importante des dons aux associations de tous types liée au contexte financier des ménages français, des restrictions budgétaires municipales, …

Hiziv avat eo lakaet diaes ar skol gant an arc’hant. Ma kendalc’h e-mod-se e vo dav deomp serriñ ur c’hlasad.
Meur a abeg a zo d’an diaesterioù-se :
* Abalamour da abegoù toull n’omp ket deuet a-benn da gevratelañ ar skol. Ar pezh en deus koustet 5 000 € deomp ar bloaz-mañ.
* cheñchamant lezenn da-geñver ar c’hevradoù sikouret en deus lonket 85 % eus hor budjed bloaziek. Ranket hon eus kavout miliadoù a euroioù evit derc’hel gant ar c’hopridi.
* Digresket mat eo ar roadennoù graet d’ar c’hevredigezhioù ivez.

Donc créer une association dans ce contexte a été une lutte quotidienne, que nous sommes heureux d’avoir mené quand on voit le résultat sur nos enfants !
Ur stourm war ar pemdez eo bet krouiñ ur gevredigezh ha derc’hel ganti, hogen omp-ni laouen-kaer o welet disoc’h deskadurezh Diwan war hor bugale !

Aidez-nous à continuer cette belle aventure ! Aidez-nous à sauver la 3e classe !
Ezhomm ‘zo eus ho sikour evit mont pelloc’h gant an avañtur ! Sikourit ac’hanomp da saveteiñ an trede klasad !

Pour faire un don, 2 possibilités :

ou

directement ci-dessous avec le formulaire HelloAsso :


Téléchargez notre dossier mécénat